Le bureau de Ben Swildens réédité !

La réédition du bureau de Ben Swildens :
L’agence Furdess créée par deux passionnés de design contemporain, avait pour but de créer du mobilier d’exception. A la recherche de leur pièce majeure à éditer, ils rencontrent un collectionneur qui leur parle d’un coup de foudre qu’il a eu, 25 ans plus tôt, pour un bureau présenté au Louvre des Antiquaires. Les recherches démarrent. Les fondateurs de Furdess tombent à leur tour sous le charme de ce bureau spectaculaire. Ils retrouvent le designer néerlandais Ben swildens dans son atelier à Paris. Peu de temps après : une nouvelle vie va être donnée à ce bureau, « sans nom », dont le design à la simplicité de génie en fait probablement l’un des plus beaux bureaux du monde jamais réalisés. Se composant d’une ligne continue de métal qui s’enroule et qui se plie sur elle-même, il offre assise et plan de travail.

Pourquoi le bureau « sans nom » ? En 1966 cet objet n’avait pas été conçu pour être vendu – à quoi aurait alors servi un nom ? Il pourra cependant désormais être acquis par quelques rares et heureux collectionneurs qui pourront chacun l’appeler comme ils le désirent !

bureau-ben-swildens-furdess_4bureau-ben-swildens-furdess_5

Le résultat est époustouflant : les lignes, obtenues semblent naturelles et sont magnifiées par la finition parfaitement polie comme un miroir, sans aucune soudure visible.

L’histoire d’une œuvre :
Le bureau naît d’un concours pour le siège de Peugeot, avenue de la Grande Armée à Paris. « Ben Swildens : J’ai eu l’idée de dessiner trois bureaux pour l’accueil. J’ai juste tiré un coup de crayon, dressé une esquisse ». En ces années consacrées au « plastique », celles où les designers ne jurent plus que par le polystyrène.  Ben Swildens prend un chemin inverse. Lui est très « métal », une déformation venue du luminaire. « Pour répondre à la commande de Peugeot, c’était idéal car cela correspondait à l’esprit carrosserie de la maison. Pour des fabricants d’automobile, le métal c’était l’évidence ». L’entreprise Peugeot se laissent convaincre par l’esprit d’innovation de Ben Swildens.

bureau-ben-swildens-furdess_9

Les trois bureaux sont donc installés sur l’avenue de la Grande Armée, non loin de l’arc de Triomphe et des Champs Elysées, dans le hall de l’immeuble Peugeot, côte à côte. « L’effet était phénoménal. Les trois hôtesses d’accueil se tenaient derrière. Elles avaient été sélectionnées pour leur élégance. Les trois bureaux reposaient sur un sol en marbre de Carrare blanc. Pour que les filles n’aient pas froid, j’avais intégré un cordon de chauffage dans la partie siège. Il y avait même un petit crochet à l’arrière pour qu’elles y accrochent leur sac. Ainsi, rien ne venait rompre la pureté de ligne des bureaux. Tout ceci peut paraître anecdotique mais c’est très important car cela prouve que ces bureaux, bien que hors normes, exceptionnels, ont toujours été à taille humaine. Leur touche de féminité leur assure aujourd’hui encore un charme attractif et une authenticité manifestes. »

Marqueurs d’une époque de créativité flamboyante, ces pièces rares, loin d’avoir perdu de leur puissance, en ont gagné avec le temps…

Caractéristiques du bureau :
Bureau réalisé entièrement en acier inoxydable avec polissage miroir complet.
Dimensions : 1940 x 1410 x 870 – Poids : 110 kg

Pour assurer la sécurité de sa stabilité, le bureau doit impérativement être fixé au sol ou sur une plaque spécifique posée sur le sol. Le système de fixation invisible est fourni.
bureau-ben-swildens-furdessProcédé de fabrication :
Il est difficile de s’imaginer comment une forme aussi simple – un ruban de métal plié – peut être si difficile à réaliser pour obtenir à la fois les courbes précises définies par Ben Swildens et le niveau de finition impeccable exigé par l’éditeur furdess.

bureau-ben-swildens-furdess_1

Avant de produire le premier exemplaire, presque une année a été nécessaire pour réaliser les nombreux essais et prototypes, sous les consignes précises de Ben Swildens.

C’est dans un atelier de chaudronnerie de la région lyonnaise, que patiemment, les feuilles de métal ont été découpées, pliées, façonnées, soudées et polies.

Il s’agit tout simplement d’un des bureaux les plus difficiles et longs à produire au monde. Près de deux mois sont nécessaires à la réalisation d’une pièce.

Une folie qui semble pourtant si simple !

bureau-ben-swildens-furdess_2

Vous souhaitez en savoir plus : http://www.furdess.com/

3 Commentaires le Le bureau de Ben Swildens réédité !

  1. Un veritable plaisir passez a lire ce billet, je vous remercie grandement !!!

  2. Le plus beau bureau du monde à mes yeux…

  3. Interressant 🙂 en tout cas la boutique des champs elysées a bien changé !

Laisser un commentaire